La Malaisie est un pays culturellement riche; entre son histoire coloniale et les 3 communautés majeures qui peuplent ce pays, c'est un condensé de l'Asie qui vous attend en découvrant ce pays.
Décembre 2018
40 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Pour quitter la Thaïlande, nous avons décidé d'éviter l'avion, car c'est possible, mais comment ?

Le 11 décembre 2018, à 15h10, nous prenons le train à Bangkok pour aller en Malaisie.

Notre voyage s'annonce long et intéressant pour rejoindre George Town sur l'île de Penang (Pulau Pinang). En effet, nous prenons d'abord un train couchette qui arrive entre 9 et 10 heures du matin à la ville frontalière Padang-Besar.

Après avoir passé l'immigration, nous prenons un "kommuter", un train électrique de liaison entre la frontière et les premières villes Malaisiennes. Notre voyage dure 2 heures dans ce TER moderne et extrêmement climatisé, pour arriver à Butterworth, prendre un ferry, puis un taxi pour George Town, sur l'île de Penang.

Prêts à embarquer ? 

Au delà de son côté ludique, ce voyage terrestre nous permet de réduire l'impact environnemental de notre voyage en limitant les déplacements par avion, ce que nous choisissons de faire dès que c'est possible. En plus, c'est l'occasion de rencontrer du monde !

Eh oui lors du voyage en train couchettes, nos voisins étaient de très gentils Malais d'origine chinoise. Jason, le plus âgé, est également guide de George Town pour les touristes parlant Mandarin. Celui-ci s'est investi de la mission de nous donner moult conseils afin que notre visite de Georgetown soit la meilleure possible. Nous lui sommes incroyablement reconnaissants, car il a fait un super boulot puisque lorsque nous sommes arrivés, nous avions l'impression de connaître l'endroit.

Tu te poses sans doute quelques questions pratiques au sujet de 18 heures de train. Tout d'abord, sache qu'il était vraiment plus vieux que le train qui nous à ramenés de ChiangMai, par conséquent les lits en hauts étaient très étroits et on a vu quelques cafards... Bref, c'était un peu plus roots !

  • Un espace toilette, et lavabos,
  • Pour les accros de l'hygiène (ou acrobates, voire carrément inconscients), il y avait une douche au dessus des toilettes à la turque.
  • 4 prises de courant par bloc de 8 passagers
  • Des marchands de nourriture et boissons faisaient le tour des wagons à chaque arrêt, proposant des prix imbattables à cause d'une forte concurrence.

Si nous avions su que nous pouvions trouver un petit Pad Thai à 10 Baht (0,27 euros), nous nous serions abstenus de commander un plat au restaurant du train, à 130 Bahts.


Ah et d'ailleurs ... notre plat de riz avec des légumes est arrivé plein de viande !

L'intérieur du train, une fois passé en mode couchette 

Concernant les prix :



Soit un total de 54,49€ pour deux personnes ! C'est assurément l'un des coûts de transport les moins chers, au regard de la distance à couvrir, depuis notre départ de France en Juillet.

Traversée entre Butterworth et Penang sous un soleil radieux !